Catégories
Non classé

« Tout doit aller quelque part » Cornelius Richter

Re.form est un béton à moitié fait de déchets de construction. Le matériau réutilisé est traité de manière conventionnelle mais aussi utilisé comme un outil esthétique.

Ce dilemme fondamental devient de plus en plus évident dans la société de consommation. Les objets usagés sont jetés en échange de nouveaux objets. D’énormes quantités de déchets se développent. L’Urban Mining voit la ville comme une mine de ressources dans laquelle les matières premières comme les terres rares, les métaux, les plastiques ou les roches peuvent être récupérées localement pour passer par un nouveau processus de recyclage.


Re.form est un béton à moitié fait de déchets de construction. Le matériau réutilisé est traité de manière conventionnelle mais aussi utilisé comme un outil esthétique. Le broyage du béton fait sortir les déchets de construction sélectionnés et donne naissance à différentes formes de surfaces. En tant que meubles dans les espaces publics, ils peuvent rendre la ville visible en tant que lieu de transformation.



Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s