Catégories
Architecture

L’évolution des gratte-ciel

Les gratte-ciel sont des symboles aux États-Unis, mais ils sont depuis de longues années également présents dans d’autres pays. Alors qu’ils voient le jour en Asie ou encore au Moyen-Orient, découvrez l’évolution de ces géants d’acier.

Les gratte-ciel sont des symboles aux États-Unis, mais ils sont depuis de longues années également présents dans d’autres pays. Alors qu’ils voient le jour en Asie ou encore au Moyen-Orient, découvrez l’évolution de ces géants d’acier.

Quels ont été les premiers gratte-ciel ?

Les premiers gratte-ciel ont vu le jour à Chicago aux États-Unis, à la fin du XIXe siècle. Un architecte a créer un immeuble de 10 étages en acier suite à un gigantesque incendie. Les gratte-ciel permettaient de réduire les coûts liés à l’augmentation du prix des terrains.

Une course vers la hauteur

Un mouvement de construction s’en suit. À début du XX siècle, une vraie course au plus haut building se met en place avec la construction du New York Building, du Metropolitan Life Tower, l’Empire State Building… Jusqu’aux années 80, la majorité des plus hauts immeubles du monde se situaient aux États-Unis (Chicago, New York). Aujourd’hui, des constructions ont fleuri en Asie et au Moyen-Orient.

Des gratte-ciel écologique ?

L’écologie et le développement durable constituent la tendance actuelle. Les gratte-ciel s’équipent donc peu à peu de panneaux solaires, de système de récupération d’eau. Dans les nouveaux building, les énergies renouvelables sont utilisées ainsi que le système de lumière et de ventilation naturelles.



Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s