Catégories
Environnement Matériaux durables Produits bio et écologiques Actualités

Polère Brand : upcycling de polaires

La pandémie de Covid19 a amplifié la raréfaction des matières premières mais a, au contraire, réaffirmé la lutte contre le gaspillage, la surproduction, ce qui a permis à de nombreux créateurs de penser à une nouvelle manière de produire et de consommer les vêtements.

Pour cela de nombreux créateurs comme Polère Brand se sont mis à l’économie circulaire en restaurant des anciens produits (up cycling), de quoi convaincre les consommateurs les plus engagés.

L’objectif de Polère Brand

Polère Brand s’inscrit dans une démarche de limiter au maximum notre empreinte environnementale.

Leur objectif principal est de revaloriser les anciennes polaires de seconde main (venue tout droit de brocante). Ils proposent donc à la vente des pièces unisexes, colorées et surtout très réconfortantes.

Une marque engagée

Les créateurs de la marque sont engagés puisque pour chaque vente réalisée, 2 € sont mis dans une cagnotte et par la suite, reversés à 3 associations (Le Refuge, Adama Traoré, One Voice) de manière équitable.

Catégories
Environnement Produits bio et écologiques

Rubies in the Rubble : le ketchup qui sauve la planète

Rubies in the Rubble propose une gamme primée de ketchup, mayonnaise et d’autres condiments. Ils pensent que la nourriture doit être considérée comme une ressource précieuse. Les produits sont remplis d’ingrédients qui seraient autrement gaspillés parce qu’ils n’ont pas la bonne forme, la bonne taille ou la bonne couleur.

Quelques chiffres :

  • 7,2 millions de tonnes de nourriture et de boissons sont jetées chaque année.
  • 70 € c’est le coût moyen par ménage du gaspillage alimentaire
  • Si nous arrêtions de gaspiller la nourriture qui aurait pu être consommée, le bénéfice pour la planète serait équivalent au retrait d’une voiture sur quatre de la circulation.
Catégories
Environnement Matériaux durables Produits bio et écologiques Recyclage

Bohup : la déco fait-main en tissus récupérés

Christine et Alan, les créateurs, travaillent en partenariat avec des artisans indépendants en France, au Maroc et au Portugal.

Les artisans partenaires de Bohup intègrent une dimension sociale grâce à la réinsertion professionnelle. Les coopératives sont également privilégiées pour une plus juste rémunération des acteurs.

Certains coussins de leur collection sont conçus en France avec des nappes ou des rideaux grâce à la technique de l’upcyling, ou au Portugal avec des chutes de coton jersey.

Une seconde vie pour des tissus

La marque a fait le choix de l’upcycling qui laisse une large place à l’artisanat d’art et permet de réduire l’impact de l’industrie textile sur notre environnement.

Bohup est une très belle initiative, puisqu’ils offrent une seconde vie à des tissus voués à être jetés et valorisent les savoir-faire.

Catégories
Environnement Produits bio et écologiques Recyclage

Club José : une fabrication 100 % artisanale

La créatrice Joséphine collecte les matières premières (tissus et boutons) auprès des particuliers mais également auprès des merceries tel qu’Emmaüs.

L’objectif de Club José

Club José propose des créations à impacts positifs pour une consommation plus responsable.

Nostalgique de ces imprimés qui ont bercé notre enfance, Joséphine a décidé de revaloriser ces anciennes parures de lit en caleçons unisexes. Ensuite, à partir des chutes de tissus restantes des accessoires sont confectionnés (chouchou, pochette, sac à vrac…). L’objectif étant de limiter au maximum la production de déchets.

Une démarche zéro déchet

Club José s’inscrit dans une démarche zéro déchet puisque l’ensemble des accessoires sont confectionnés à partir des chutes de tissus utilisé pour les caleçons.

C’est également une fabrication 100 % artisanale qui garantit des pièces exclusives et uniques en édition très limitée à partir des tissus oubliés.

Club José s’inscrit également dans l’économie circulaire en adoptant les principes de revalorisation textile, également appelé « upcycling ». L’ensemble des créations sont en séries limitées et respectueuses de l’environnement.

Catégories
Actualités Définition Environnement

Qu’est-ce que la Journée de la Terre ?

Le thème de l’éco-anxiété

Cette année c’est le terme de l’éco-anxiété qui est mis en avant. En effet, depuis le début du réchauffement climatique c’est un trouble qui touche particulièrement les jeunes ainsi que les personnes impliquées dans les actions visant à protéger notre belle planète.

Les activités proposées

Plus de 20 000 partenaires internationaux participent afin d’organiser des événements tout autour du monde et donc de mettre l’environnement au centre des préoccupations.

Vous aurez, si vous le souhaitez, la possibilité de participer à des randonnées, des ateliers pour appliquer des gestes quotidiennement (zéro-déchets, gestes éco-responsables).

Quelques idées d’actions à mettre en place dans son entreprise et au quotidien :

  • Adopter des objets réutilisables,
  • Encourager le covoiturage,
  • Nettoyer les boîtes mails car c’est un fait, les mails polluent,
  • Participer bénévolement à des actions d’association.
Catégories
Définition Innovations

La créativité et l’innovation à l’honneur

La créativité : une composante essentielle du Développement Durable (DD)

Actuellement, il existe de nombreux secteurs qui connaissent une croissance rapide de l’économie mondiale. Parmi eux, on compte l’économie créative. Par ailleurs, la culture est un élément clé du développement durable. Elle représente une source d’innovation, d’identité et de créativité aussi bien pour l’individu que pour la collectivité. Il ne faut pas non plus oublier que la culture et la créativité apportent une valeur non marchande considérable. Elles participent donc à la croissance sociale, au dialogue et à la compréhension.

Des secteurs à forte croissance

La créativité humaine et l’innovation représentent de véritables moteurs. Et selon l’édition spéciale du Rapport sur l’économie créative « Élargir les voies du développement local » publié par l’UNESCO et le Programme des Nations Unies. Le document atteste que l’économie créative est l’un des domaines de l’économie mondiale dont le développement est le plus rapide. C’est un secteur transformateur en termes de création d’emplois, de production de revenus et de recettes d’exploitation.   

Comment stimuler son esprit ?

Il existe plusieurs manières de stimuler son esprit que ce soit au travail ou à la maison. Ci-dessous quelques exemples :

  • Lors de réunions, proposez un défi à tous les participants afin de booster leur imagination.
  • Planifiez une activité d’exploration de la créativité de chaque membre de votre équipe dans le but d’adapter les rôles, les responsabilités, etc.
  • Choisissez un pays au hasard et faites-en le thème central d’un repas (nourriture, ambiance, vêtements).
  • Laissez vos proches déterminer votre prochaine activité.
  • Faites une activité que vous n’avez jamais osé faire auparavant. 
Catégories
Environnement Innovations Matériaux durables Produits bio et écologiques Recyclage

Friendly Frenchy : une marque engagée et innovante

Les créateurs, Sandrine Guyot et Laurent Pezé ont établi de nombreux partenariats avec des restaurateurs, des professionnels de la pêche et les acteurs du secteur agroalimentaire des côtes afin de récupérer les diverses coquilles dont ils disposent (Saint-Jacques, moules et huîtres).

Tous les coquillages sont lavés, triés, séchés puis broyés, permettant d’obtenir des montures 100 % biosourcées à base d’huile végétale et de produits marins.

Friendly Frenchy a une production réalisée entièrement en France. En effet, les verres sont fabriqués dans l’Ain et les montures dans le Jura. Pour ce qui est de l’étui, celui-ci est produit à Nantes.

Une marque engagée

Différentes collections de la marques sont vendues en ligne mais également en point de vente dans toute la France. De nouvelles collections sont prévues : à base de coquilles de palourdes ou de carcasses de homards.

La marque sur certaines collections reversent 10 euros de la vente de chaque paire à l’association Surfrider afin de soutenir les programmes de sensibilisation et de protection du littoral et des océans.

Catégories
Architecture Architecture verte Environnement

IBUKU : la construction à base de bambous

Le nom « IBUKU », qui signifie « ma mère », est la personnification nationale de l’Indonésie et une incarnation de l’archipel en tant que patrie.

La créatrice Elora Hardy qui a grandi à Bali, a été inspirée par les artisans locaux et les créations de bijoux de ses parents dès son plus jeune âge. Elle a su renoué avec la culture et le paysage locaux et se cultive aujourd’hui aux côtés, d’artisans balinais, de divers designers et architectes créatifs et innovants. Son intention est de faire de Bali un centre mondial du design durable et d’apporter ces designs au reste du monde.

L’utilisation du bambou

Le bambou est utilisé comme matériau principal dans la construction et la construction en raison de sa résistance et de sa flexibilité, ainsi que de son cycle de croissance de quatre ans et de sa capacité de séquestration du carbone, ce qui en fait le matériau de construction le plus respectueux de l’environnement.

Catégories
Environnement Innovations Matériaux durables Produits bio et écologiques

Ecoplas : le sac plastique unique

Définition de bioplastique

Il n’existe pas à ce jour de définition normée d’un bioplastique. Dans le sens le plus couramment admis actuellement, un bioplastique est un matériau biosourcé  et/ou biodégradable . Il y a trois grandes familles de bioplastiques :

  • Les matériaux biosourcés (issus de ressources renouvelables) et biodégradables
  • Les matériaux issus de ressources fossiles (pétrole) et biodégradables
  • Les matériaux biosourcés et durables (non biodégradable)

Les points forts de la technologie Ecoplas

Alors que le plastique traditionnel met 500 ans à se dégrader, Ecoplas est l’alternative la plus écologique. Il y a plusieurs autres avantages avec la technologie Ecoplast

  • Plastique biosourcé fabriqué à partir de manioc (certifié allemand Din-Certco Bio-Based ASTM d6866).
  • Biodégradable de manière active et fonctionnelle.
  • Ne requiert pas de machine spécifique.
  • Certification Fair for Life par IMO Suisse, certifiant que la matière première est obtenue par le biais de coopératives d’agriculteurs à un prix supérieur au prix du marché, de sorte que l’utilisation d’Ecoplas améliore directement le bien-être des agriculteurs de manioc indonésiens.
  • A obtenu l’écolabel indonésien standard (SNI Ekolabel) et l’écolabel de type 2.
Catégories
Environnement Innovations Produits bio et écologiques

Koovee : les couverts à croquer

Koovee est née d’une prise de conscience écologique puisqu’avec l’interdiction des produits à usage unique, il n’y avait aucune alternative. Cette démarche a inspiré Thiphaine Guerout et Johanna Maurel, les créatrices de Koovee. Les couverts proposés par la marque sont éco-responsables, comestibles et permettent de passer un moment ludique lors du déjeuner.

Plus d’un an de recherche et développement aura été nécessaire à la création d’un produit bon gustativement parlant et résistant. Les couverts se composent de seulement 3 ingrédients : la farine de blé bio, l’huile de colza et le sel.

Afin de ravir tout le monde, les créatrices ont pensé à vous en créant des versions salées, sucrées mais également nature, dans celles-ci sont ajoutées seulement des produits naturels : des herbes ou des arômes naturels (amande ou fleur d’oranger).

Où s’en procurer ?

Vous pouvez vous procurer les couverts comestibles sur le site internet de Koovee, ils sont destinés aux particuliers et aux professionnels pour quelques dizaines de centimes.

Après avoir acheter les produits vous pouvez les conserver jusqu’à 4 mois après l’achat puisqu’ils ne contiennent ni lait, ni oeufs.