Catégories
Actualités Architecture Architecture verte Environnement Innovations

City Tree, un mur végétal qui filtre l’air pollué

Le CityTree se compose de 1 600 pots de mousse et est capable de filtrer l’équivalent de 275 arbres dans son banc de quatre mètres de haut et de 3 mètres de large.

La technologie CityTree

Le CityTree est le premier filtre à poussière fine biotechnologique au monde pour les espaces urbains. Les modules de mousse intégrés garantissent une propreté vérifiable et perceptible de l’air. L’entreprise Green City Solutions a allié le pouvoir filtrant naturel des mousses avec une technologie IoT intelligente. Grâce à un système d’irrigation et de ventilation automatisé, le CityTree peut nettoyer et rafraîchir l’air environnant. Des études indépendantes montrent que jusqu’à 82 % des poussières fines présentes dans l’air sont filtrées directement par la mousse et l’air est également refroidi jusqu’à 2,5 ° C.

Comment fonctionne le CityTree ?

  • Il est équipé de panneaux solaires qui produisent de l’électricité et il collecte également de l’eau de pluie qui est ensuite pompée dans le sol pour arroser la mousse.
  • Des capteurs Wi-Fi sont intégrés pour mesurer le taux d’humidité ainsi que la température du sol.

De quoi est-il composé ?

  • Filtre à poussière fine Biotech avec modules de mousse insérés pour un air nettement meilleur.
  • Point de contact d’information pour la communication des nouvelles de la ville via un écran LED ou des panneaux d’information.
  • Plate-forme de données et centre de mobilité grâce à l’installation de technologies Smart City telles que des capteurs de poussière fine ou des stations de recharge électrique.
  • Un espace vert pour se détendre grâce à des sièges supplémentaires et d’autres équipements complémentaires pour améliorer la qualité du séjour.
Catégories
Architecture Architecture verte Environnement

L’incroyable bâtiment SAWA

La ville de Rotterdam accueillera son premier immeuble de 50 mètres de haut entièrement en bois. SAWA est un immeuble résidentiel unique ! Il se démarque par ses généreuses terrasses vertes grâce auxquelles il renforce la biodiversité du quartier.

Cet immeuble accueillera environ 100 appartements variant de 50 à 100+ m2. Les appartements peuvent être disposés librement grâce à la structure en colonnes. Cela garantit un haut degré de convivialité et de flexibilité pour les futurs résidents.

Dans le contexte du Green Deal Européen, le bâtiment SAWA va être construit à 90,97 % en CLT ? Mais quels sont les avantages de ce matériau ?

  • Stocke le CO2,
  • Réduit les émissions de celui-ci,
  • Augmente le confort d’habitation.

Les villes néerlandaises continuent de s’étendre ce qui a des conséquences sur l’écosystème (inondations, augmentation des émissions de CO2). SAWA s’engage à contribuer à un environnement de vie sain en étant conçu sur une bonne base d’inclusion de la nature.

Ce bâtiment sera construit en bois. À savoir que les arbres utilisés proviennent des forêts à production durable, c’est-à-dire, que pour chaque arbre coupé, 3 nouveaux seront plantés. Une belle initiative !

Catégories
Architecture verte

VY ANH House

La maison VY ANH est une maison conçue par les architectes comme un havre de paix, un lieu de retraite où les clients peuvent profiter de leur tranquillité après de longues journées de travail.

Cette habitation est remplie de verdure. Les personnes y habitant peuvent profiter d’une superbe vue depuis n’importe quelle pièce, ce qui est un véritable atout.

La façade incurvée permet à la lumière naturelle de pénétrer à l’intérieur de celle-ci. Les briques assurent la sécurité ainsi qu’une bonne ventilation.

Sur le long terme, les briques seront remplies de vignes, ce qui permettra de créer un rideau de verdure. Cela procurera de l’ombre aux habitants.


Catégories
Architecture Architecture verte Environnement

Le projet n° 350 – North Caulfield Residence

Achevé en 2018 par le cabinet de design Mckimm, le projet n° 350 est une maison de vacances qui incarne l’identité du design contemporain avec ses lignes symétriques, épurées et harmonisées avec la lumière naturelle.

L’objectif était de créer un lieu où la famille pourrait recevoir famille et amis. La durabilité des matériaux et la flexibilité des zones étaient des exigences essentielles. De nombreux espaces de la maison ont été conçus pour laisser libre cours à l’art moderne.

Les lignes contemporaines, les vides ouverts et les espaces en porte-à-faux ont constitué un aspect essentiel de la résidence. Les nombreuses couches de béton, de bois et de briques recyclées sont les champions de la conception en raison de l’inclusion de matériaux naturels.

La résidence de North Caulfield offre un aspect pratique et un sens du confort, sans compromettre le concept minimaliste et raffiné.



Catégories
Actualités Architecture verte Environnement

🇫🇷 Le Danemark construit une île énergétique

Le Danemark va construire 2 îlots géants pour piloter un parc de 200 éoliennes en mer du Nord. Elle produira et stockera suffisamment d’énergie pour couvrir les besoins en électricité pour plus de 3 millions de ménages européens.

L’île artificielle, qui, dans sa phase initiale, aura la taille de 18 terrains de football, sera reliée à des centaines d’éoliennes offshore et fournira à la fois de l’électricité domestique et de l’hydrogène vert pour la navigation, l’aviation, l’industrie et les transports lourds.


🇬🇧 Denmark builds energy island

Denmark will build 2 giant islands to drive a 200-turbine wind farm in the North Sea. It will produce and store enough energy to cover the electricity needs of over 3 million European households.

The artificial island, which in its initial phase will be the size of 18 soccer fields, will be connected to hundreds of offshore wind turbines and will provide both domestic electricity and green hydrogen for shipping, aviation, industry and heavy transport.


Catégories
Architecture verte Environnement

Les écoquartiers fleurissent en France

Chaque année, une campagne de labellisation Ecoquartier est organisée par chaque département. De quoi s’agit-il ? Zoom sur ces espaces respectueux de l’environnement et de plus en plus plébiscités par les habitants. 

Un écoquartier est un quartier urbain à caractéristiques écologiques modernes. Il désigne un type de planification urbaine qui vise à associer la maîtrise des ressources nécessaires à la population et aux activités de production économiques, à la maîtrise des déchets qu’ils produisent. Il comprend une fourniture locale de l’énergie ainsi qu’un retraitement des déchets sur leur aire de production, compte tenu des techniques et des circuits courts de recyclage et de distribution connus respectant les réglementations en vigueur.

La Cartoucherie, Toulouse

Le quartier de la Cartoucherie à Toulouse fait environ 33 hectares de superficie au abord du CHU de Purpan et d’espaces culturels. Il concilie densité et développement durable pour les habitants puissent habiter dans un endroit innovant, durable et participatif. Ce quartier c’est également des lieux de rencontres et de promenades, favorisant le lien social.

En quelques chiffres, la Cartoucherie, c’est :

  • 3 500 logements, 
  • 2 hectares d’espaces naturels, 
  • 2,6 km de pistes cyclables, bus et tramway.

L’Ecoquartier Andromède, Blagnac

Le programme du quartier comprend des logements, des lieux d’emplois, des équipements publics, mais également des commerces, des services de proximité. Le quartier est depuis plusieurs années en pleine croissance.

En quelques chiffres : 

  • 210 hectares d’espaces verts, et 12 000 arbres,
  • 200 000 m2 de bureaux, 
  • 11 000 m2 de commerces, 
  • 15 km de pistes cyclables, 
  • 8 km de rues piétonnes.


Catégories
Architecture Architecture verte

🇫🇷 Qu’est-ce qu’une maison méditerranéenne ?

Les maisons en Méditerranée répondent aux conditions climatiques spécifiques de la région.

Une organisation intérieure naturelle

Les architectes inscrivent les habitations de manière optimum dans l’aménagement de l’espace en prenant compte de la géographie, de l’orientation et des saisons du lieu.


🇬🇧 What is a Mediterranean house ?

Houses in the Mediterranean respond to the specific climatic conditions of the region.

A natural interior organization

The architects inscribe the dwellings in an optimal way in the space planning by taking into account the geography, the orientation and the seasons of the place.


Catégories
Architecture verte

🇫🇷 Au Pays-Bas, une ville autosuffisante voit le jour

Récemment construite, la ville d’Almère au Pays-Bas donnera naissance à un petit village autosuffisant en 2017. Entièrement autonome, il produira ses propres ressources en énergie et en alimentation grâce à des infrastructures écologiques.

Qui aurait cru qu’un jour on pourrait bâtir un quartier 100% autonome et “zéro déchet” ? En partenariat avec le cabinet d’architecte Effekt, la société immobilière californienne ReGen Villages a imaginé un lieu qui tenterait de répondre aux problèmes humains actuels tels que le changement climatique, la surpopulation ou encore le manque de terres cultivables. À vingt minutes d’Amsterdam, ils souhaitent construire un quartier qui repose sur des structures écologiques et économiques capables de faire vivre ses habitants de façon autonome.


🇬🇧 In the Netherlands, a self-sufficient city is born

Recently built, the city of Almere in the Netherlands will give birth to a small self-sufficient village in 2017. Entirely self-sufficient, it will produce its own energy and food resources thanks to environmentally friendly infrastructure.

Who would have thought that one day we could build a 100% autonomous and « zero waste » neighborhood ? In partnership with the architectural firm Effekt, the Californian real estate company ReGen Villages imagined a place that would try to respond to current human problems such as climate change, overpopulation and the lack of arable land. Twenty minutes from Amsterdam, they wanted to build a neighborhood based on ecological and economic structures capable of supporting its inhabitants’ independent living.


Catégories
Architecture verte

🇫🇷 Gapado est une petite île connue pour son paysage pastoral idyllique

Au fil des ans, la population de l’île a diminué, car les jeunes partent à la recherche d’un emploi. Dans les années 1970, l’île comptait plus de 1 000 habitants ; aujourd’hui, ce chiffre est tombé à 170, avec seulement environ 120 personnes vivant effectivement sur l’île, la plupart d’entre elles vivant de la pêche.

Le « projet gapado » est un projet visant à construire une infrastructure économique durable qui non seulement aidera les habitants, mais aussi ramènera ceux qui sont partis chercher du travail ailleurs. Initié en 2012 et co-développé par Hyundai Card, le gouvernement de la province autonome spéciale de Jeju, le studio d’architecture One O One et la communauté locale de Gapado.

Plusieurs installations, dont un terminal, un snack-bar, une salle d’archives, six maisons, un centre de pêche et un bâtiment pour les artistes en résidence ont été achevées jusqu’à présent, la plupart d’entre elles étant des reconstructions ou des remaniements de bâtiments existants. 


🇬🇧 Gapado is a small island known for its idyllic pastoral landscape

Over the years, the island’s population has declined as young people leave in search of employment. In the 1970s, the island had a population of over 1,000; today this figure has dropped to 170, with only about 120 people actually living on the island, most of them living from fishing.

The « gapado project » is a project to build a sustainable economic infrastructure that will not only help the inhabitants, but also bring back those who have left to look for work elsewhere. Initiated in 2012 and co-developed by Hyundai Card, the government of the Special Autonomous Province of Jeju, the One O One architecture studio and the local community of Gapado.

Several facilities, including a terminal, a snack bar, an archive room, six houses, a fishing center and a building for artists in residence have been completed to date, most of them being reconstructions or remodeling of existing buildings.


Catégories
Architecture verte

La tour de la biodiversité

La tour de la biodiversité, aussi appelée la tour M6B2, est une tour de 50 mètres au cœur de notre belle capitale, végétalisée à l’aide d’espèces de milieu sauvage.

La hauteur est le sujet écologique débattu dans toutes les municipalités. En effet, la ville ne peut s’étendre indéfiniment sur les espaces libres. Édouard François, architecte français contemporain reconnu, à penser à une surélévation.

En France, beaucoup de personnes, municipalités, sont réticentes à l’idée de construire des bâtiments en hauteur.

La tour est également d’émancipée, c’est-à-dire, qu’elle permet au vent de diffuser des graines dans son environnement immédiat. Cela devient alors un outil de régénération pour donner une aura « Green » à Paris.

La hauteur du bâtiment M6B2 permet la biodiversité.